ACCUEIL DES MIGRANTS : L’ENFER PAVÉ DE BONNES INTENTIONS

Les bonnes âmes politiquement correctes veulent aider à s’installer en Europe un maximum de ces malheureux migrants. Cela semble une bien noble intention. Tout comme était noble, il y a quelques siècles, l’action des Amérindiens qui recueillaient et fournissaient à manger aux migrants européens qui débarquaient sur leurs rivages. Ils fuyaient les guerres de religions qui ravageaient alors l’Europe en débarquant en Amérique. Hélas, ces Européens chrétiens refusèrent d’adopter les religions, us et coutumes des autochtones. Bonne intention aussi du Liban, il y a quelques décennies, d’accepter sur son territoire un afflux massif de réfugiés de guerre. Le Liban qui était prospère, démocratique et pacifique est devenu un pays en guerre civile permanente. Bonnes intentions, au Tibet de recevoir sans broncher des milliers de migrants chinois qui ne respectent ni la religion, ni le mode de vie des Tibétains.

 Maintenant les Tibétains sont devenus des parias minoritaires dans leur propre pays. Toutes ces bonnes intentions se sont transformées en enfer pour les populations autochtones. On m’a dit et répété que jamais une telle chose ne se produirait en Belgique ou en Europe. Et j’y ai cru. Comme j’ai cru que jamais les boucheries vendant la viande d’animaux égorgés ne deviendraient majoritaires à Bruxelles. Quand j’exprime ces observations les « bienpensants » me traitent de fou, de raciste ou de fasciste. Or, ce qui me semble fou c’est de censurer par la menace ou l’insulte les vrais démocrates pour laisser uniquement la parole aux militants fascisants. Ce qui est fou, raciste et fasciste c’est de ne pas prendre conscience que nos valeurs chèrement acquises de tolérance, d’égalité des sexes, d’égalité des ethnies, de liberté religieuse, de respect des minorités, de respect de la souffrance animale, d’abolition de l‘esclavage sont en danger. Elles le sont évidemment par la montée d’un néo-fascisme européen. Mais aussi par l’immigration de gens qui pensent que la religion est au-dessus des lois, que l’homme est supérieur à la femme, que les homosexuels ou les Juifs ne méritent pas de vivre. Ce qui est fou, c’est de ne rien faire pour sauver les Arabes chrétiens, les Arabes laïcs, les Yézidis ou les membres de minorités musulmanes tolérantes massacrés dans leurs villages et trop pauvres pour payer les passeurs. Et accueillir à bras ouverts ceux qui appartiennent aux groupes religieux et politiques qui les persécutent. Ce qui est fou, c‘est de ne pas demander à tous ces hommes jeunes qui affluent en Europe de prouver qu’ils adhèrent à nos valeurs et rejettent le djihadisme en partant se battre aux côté des Kurdes contre les terroristes. Les hommes espagnols qui fuyaient la guerre civile en 1939, s’engagèrent bien eux dans l’armée française, puis dans la résistance, pour combattre le nazisme. En 1942, les jeunes citoyens américains d’origine japonaise (qui pourtant subissaient un terrible racisme aux USA) se portèrent volontaires pour affronter les ennemis de l’Amérique . Ce qui est fou c’est que j’éprouve moi-même les pires difficultés à faire émigrer légalement en Belgique des réfugiés africains en danger chez eux à causes de leurs idées démocratiques et pro-occidentales. Et qu’en même temps on accueille des illégaux qui forcent nos frontières et ne respectent pas nos lois ? Ne serait-il pas plus indiqué de créer des zones-refuges sécurisées par des casques bleus aux frontières des pays plongés dans le chaos ? Et on y ramènerait tous ceux qui sont entrés illégalement en Europe. La paix revenue, ils regagneraient alors leurs foyers dans leur pays. Mais rien ne vous oblige à penser comme moi…

Pascal De Sutter // osez une vie plus palpitante